guilde La croisade écarlate
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Braíse

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 26
Localisation : Kowabunga!

MessageSujet: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   Sam 25 Juin - 15:29

.....
.....
.....
- Putain, les gars, j'arrive pas à créer de nouveau sujet!
- t'est au bon endroit?
- Ben ouais, Bureau de recrutement.
- Bizarre ça.
- Ah non c'est bon, j'étais pas connecté...

Extrait de "Braíse, une vie, une oeuvre"

Bref, après cette mise en bouche, je me permet de vous saluer bien bas gente dame et sieur de Egide. (crévindiou que j'cause bien! )

Je suis Braíse, une war spé protection avec une double spé Fury, mais pour laquelle je ne dispose pas de stuff. Mon ilvl est de 348, et voici un lien vers l'armurerie http://eu.battle.net/wow/fr/character/la-croisade-ecarlate/Bra%C3%ADse/simple ). Ce personnage est mon "main".

Au niveau de l'expérience de jeu avec Braíse, elle se limite au leveling, au instance normale et héros de cata (même pas les Zandalari)

MAIS (ouais, y a toujours un mais), je dispose également de mon ex "main", Artherion, dk dps givre, stuffé mode sdf (http://eu.battle.net/wow/fr/character/la-croisade-ecarlate/Artherion/simple ). Je l'ai délaissé juste après l'avoir up 85, car je me suis rendu compte que je n'aimais plus le gameplay dk. Du coup j'ai créé Braíse, je l'ai spé tank afin de passer à autre chose. Mais dernièrement, j'ai repris Artherion et j'ai de nouveau pris mon pied avec. De plus, je compte le double spé tank.

Point de vue de l'expérience de jeu, avec Artherion, j'ai fais EDC 10, une partie de EDC25, j'ai clean Halion et Sartha en 10, et ICC 10 jusque LK où j'ai fait des trys dessus (l'ai mit à 30% le gros moche).

Mes anciennes guilde: Y en a eu pas mal, aussi retiendront nous juste "Eluna" . j'ai pas mal raid avec eux, mais juste après la sortie de Cata, j'ai fait une pause WoW, ce qui fait que j'ai quitté la guilde. En reprenant, je suis allé rejoindre Telayl et Atsuna chez la Zaedius Irae. Mais du fait du peu d'activité de celle-ci, je la quitte à mon tour.

Comme vous l'avez compris, je connais bien Telayl et Astuna (vos deux dernières recrue). On a pas mal joué ensemble (beaucoup même), je les connais irl et je les supporte IG comme IRL (vous les connaissez pas encore, mais vous allez voir, une fois qu'ils sont lâchés, on pleure pour qu'ils se taisent).

Fin bon bref, parlons de moi irl. Je m'appelle Bastien, jeune (beau et intelligent) belge de presque 20 ans (le 21 juillet, jour de la fête nationale belge <3 ). Je suis raide dingue de lecture, je lis tout le temps et partout. J'ai une grosse préférence pour l'heroic-fantasy et spécialement pour Tolkien (d'ailleurs, tant que vous l'avez pas lut, z'avez raté votre vie!). J'aime énormément la musique aussi. j'écoute de tout, ça va de Bach à Metallica en passant par Muse, Iron maiden, Queen, les Beatles, Dire Straits, Scorpions, AC/DC,.... Je suis aussi guitariste, et comme pour mes goût musicaux, ça passe d'un canon de Pachelbel à un bon petit Enter Sandman en s'arrêtant sur le sublime Tears in Heaven Smile

Enfin bon, on va passer au rp :p

Je n'ai actuellement aucun texte ni même de background rp à mes persos, mais j'ai longtemps fait du rp, aussis bien du texte que de la poésie. Aussi, je vous propose deux débuts de texte afin que vous vous fassiez une idée de mon style et pour vous faire patienter en attendant qu'une idée pas trop mauvaise gemme dans ma tête pour Braíse et Artherion =) [Ces textes prennent place dans le background de Zordania (une jeu par navigateur) et pas dans celui de WoW]

"La guerre de l'oublis"

Première Partie: L'indifférence

De tous mes voyages, j'ai remarqué un point commun entre toutes les races qui jamais, oh grand jamais, ne changera: la taverne.

L'établissement où je me trouvais, en l'occurrence "Le Verre Plein", était le théâtre d'une débauche que je n'aurais jamais soupçonnée chez les humains. La lune n'en était qu'au début de sa céleste ascension que déjà la moitié des clients étaient saouls, quand ils ne cuvaient pas leur alcool en dessous des tables pour certains.

M'étant installé dans un coin légèrement en retrait du théâtre des opérations, j'observais d'un œil amusé un client qui semblait avoir fondu devant la serveuse de l'établissement. Le gars décida apparemment de tenter sa chance avec son élue. Vidant un verre cul sec pour se donner du courage, il se leva et s'avança en titubant jusqu'à la jeune fille qui ne se doutait apparemment de rien.

C'est alors que je fus profondément déçu. Ayant eu l'occasion de lire certaines poésies humaines, je m'attendais à ce que le prétendant se mette a genoux devant sa mie et commence à lui réciter un poème. Eh bien ce fut tout sauf ça. L'homme, trouvant apparemment inutile ce genre de chose, prit la serveuse par la taille, la colla contre lui et essaya de l'embrasser.

Et là, se produisit quelque chose que jamais je n'aurais crue possible. La demoiselle, ne faisant ni une ni deux, se dégagea d'un violent coup de poing dans le ventre du malotru. Ne s'arrêtant pas là, l'homme hérita aussi d'une superbe volée de claques et pour finir d'un coup que je n'aurais jamais soupçonnée venant d'une jeune fille, un coup de pied là où ça fait vraiment très mal, comprenez les parties génitales.

L'homme fut pris en charge par ce que l'on appelle communément des amis, c'est à dire deux personnes ayant du mal à respirer tant elles rigolaient de la mésaventure de leur compagnon. La serveuse quant à elle s'éloigna d'un pas vif pour aller chercher la commande d'une table avoisinante.

-Le spectacle te plait? Questionna une voix juste derrière moi.

-Evidemment. Mais passons, je vois que tu es encore en retard.

-Je sais. Un petit contre-temps sur la route, tu sais ce que c'est. Me répondit la voix avec une pointe d'ironie

-Un petit contre-temps! Explosais-je. On était censé se retrouver ici en début d'après-midi et c'est à la fin de la soirée que tu décides d'enfin apparaitre! Et ne reste pas bêtement debout, assied toi!

Il n'avait vraiment pas changé. Il faisait une tête de plus que moi, des cheveux blonds coupés à hauteur des épaules, un regard bleu azur avec cette pointe de désinvolture que je déteste tant, une bouche esquissant un sourire ironique qui me donnait une irrésistible envie de le baffer. Tout comme moi, il avait aussi revêtu un long manteau noir.

"Au moins ne l'a-t-il pas oublié cette fois. On aura peut-être une chance de rallier le point de rendez-vous avec discrétion."

A peine cette pensée m'avait-elle traversé l'esprit que je remarquais que cet hurluberlu de seconde zone avait eu la brillante idée de se faire coudre sur le dos et en lettre rouge "Je suis le meilleur!"

-Huor Ringëril , sifflais-je entre mes dents, tu va me faire le plaisir de retirer ce manteau. Une fois que ce seras fait , tu me suivras docilement dehors qu'on puisse mettre une ou deux choses au point.

A cet instant, j'étais pris de pulsion meurtrière qui ne demandait qu’à être assouvie.

-Relax Valandil, tu sais bien que si je le retire tout le monde la verra. Me répondit-il avec un ton laissant transparaitre une ironie a peine voilée.

-D'accord, la première partie tombe a l'eau, mais la deuxième marche toujours, suis moi dehors.

Comprenant qu'il n'avait pas intérêt à discuter, Huor se leva et sortit à l'extérieur, avec moi sur ses talons.

A peine la porte du "Verre Plein" refermée, je me tournais vers l'andouille que j'avais passée mon après midi et ma soirée à attendre.

L'andouille en question semblait avoir perdu son habituel sourire et l'éclat de désinvolture généralement présent dans ses yeux bleus s'était fait la belle.

-Eh tout doux Valandil, tu sais bien que...

Je ne sus jamais ce que je devais apparemment savoir car à cet instant mon poing fila droit dans le faciès de l'imbécile me tenant lieu de partenaire. Huor fit un vol plané de deux mètres avant de retomber lourdement sur le sol. Bilan, un nez cassé.

-M'enfin, ça va pas de frapper les gens comme ça!

-Huor, tu la fermes sinon tu t'en prends un deuxième!

-Ok ok

-Bien, ceci étant fait, on y va.


"Les larmes de la nuit"

L'obscurité s'est depuis longtemps installée, seul éclaire encore l'éclat de l'astre lunaire.

Dans les rues, quelques fêtards se dépêchent de regagner leur logis. Parmi eux, il est une ombre qui avance tranquillement sur les pavés inégaux d'une petite rue. Elle semble glisser sur la pierre comme l'oiseau dans le ciel. Longeant les murs des hautes maisons, elle évite les rares zones éclairées par la lune.

Soudain, s'ouvre entre deux bâtisses une étroite ruelle, tels qu'un seul homme à la fois puisse l'emprunter.

Elle s'y engage sans hésitation. Le mur droit est dépourvut de fenêtres, alors que celui de gauche en est percé en deux endroits.

S'arrêtant en dessous de la deuxième, elle examine le mur.

C'est un ensemble de pierres de tailles et de formes diverses semblant tenir plus par miracle que par le savoir faire du maçon. Mais il offre de nombreuses prises et nul autre choses n'intéresse l'Ombre .

Elle grimpe rapidement et avec agilité, encore une fois elle semble glisser sur la surface.

Elle finit par s'arrêter à hauteur de la fenêtre. Celle-ci n'est pas fermée et d'une simple poussée s'ouvre sans bruit.

Entrouvrant les rideaux, elle se glisse à l'intérieur sans le moindre son.

C'est une chambre meublée avec goût. Face à la fenêtre, une porte de simple fabrique. A sa droite un miroir fixé dans le mur, et à sa gauche, une coiffeuse taillée dans du bois et ornée de roses sculptées.

Sur la gauche de l'Ombre, une imposante garde robe en bois massif mais sans décorations d'aucunes sortes. Et à droite un lit.

Dans celui-ci un homme et une femme dorment d'un sommeil tranquille.

L'Ombre se déplace jusqu'à arriver devant le seigneur de la demeure.

Jaillit soudain une lame courte, identique à celle des poignards. La blancheur immaculée de la lame tranche avec l'obscurité de la pièce, lui donnant l'air de flotter.

Elle s'approche de la gorge de l'homme étendu sur le dos et la tranche d'un geste sec. Le sang gicle immédiatement et s'élève en un geyser couleur vermeil avant de retomber sur les draps blancs.

La lame se dirige ensuite vers le coeur. Elle reste un instant en suspension avant de s'y enfoncer.

L'Ombre se penche alors sur sa victime. Elle trempe un pinceau dans le sang du mort et dessine sur le mur au dessus du lit une barre de navire, signe de Tralaun la Prophétesse, déesse de la Destinée.

Cela fait, elle contourne le lit et s'approche de la femme.

Bien qu'éclaboussée par le sang de son mari, elle ne s'est pas réveillée.

Satisfaite, l'Ombre s'en retourne par où elle est venue et se fond dans la nuit.


Voilà, je précise que j'accepte la charte et que je reste évidement disponible pour toute vos questions!


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 8
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   Dim 26 Juin - 9:27

Laë entre dans le bureau de recrutement , et aperçois l'elfe , elle s'approche doucement,

-bonjour vous désirez quelque chose ?
-Oui, je souhaiterais postuler chez vous.
-hmmm , je vois ....

Laë se recule et regarde la jeune elfe "pff c'est quoi cette fille , encore une midinette , ben ouais quoi , avec une fille comme ça chez nous , les gars vont pas être concentrés , Fardale va encore baver partout pff "

- heu dis moi tu sais faire quoi dans la vie à part être jolie..
- ben j'encaisse bien les coups alors si vous avez besoin ^^
- intéressant ça ( laë pense tout haut sans s'en rendre compte) cool après 2 ou trois raid tu aura la tête toute déformé c'est bon ça !!! heu sinon j'ai encore quelques questions

- Tu pense quoi du sacrifice gnome au dieu loot ?
et tu es plus tôt slip ou caleçon ?
Revenir en haut Aller en bas
http://egide.guildealliance.com
Braíse

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 26
Localisation : Kowabunga!

MessageSujet: Re: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   Dim 26 Juin - 9:56

Braíse regarde Laë avec étonnement.

"La tête toute déformée parès deux ou trois raids? Ils ne savent pas que les casques existent chez Egide?" Se demande t-elle.

Se reprenant, elle affiche son plus beau sourire et répond aux deux questions posées.


- Concernant le sacrifice au Dieu Loot, ça me dérange un peu, je vous l'avoue. Je ne suis pas pour gaspiller les matières premières, alors tuer un gnome pour une hypothétique faveur divine... Non, il y a de bien meilleur façon de les utiliser. Au pull par exemple, pour le lancer héroïque, en lieu et place de mon épée, j'utilise un gnome, beaucoup plus pratique, je ne dois plus courir après mon arme après. Ils peuvent aussi servir de repose pied, tabouret, table de chevet, si vous le prenez par les pieds, vous voilà en possession d'un superbe balai, ou plumeau, peuvent servir à faire diversion,... Bref, ils sont très utile!

Fier de sa tirade, Braíse s'accorde un instant pour reprendre son souffle avant de poursuivre sur la deuxième question.

- Sinon, je suis plutôt caleçon, je me sens trop à l'étroit dans les slips, ça me gêne dans mes déplacements.

N'ayant pas vraiment compris le sens caché de cette question, l'elfe s'abstient de s'étendre sur le sujet et juge préférable d'attendre une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Braíse

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 26
Localisation : Kowabunga!

MessageSujet: Re: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   Lun 27 Juin - 12:39

[hrp]Je suis finalement parvenus à trouver les grandes ligne du BG de Braíse, ça nécéssite encore affinage, mais l'idée globale est là =)[/hrp]

Je n'ai jamais vraiment eu de passion pour l'écriture. Comprenez que je préfère largement latter la tronche à de l'orc plutôt que de me battre avec une plume contre un bout de parchemin. Je tiens à préciser que je ne rédige ceci que sous les instances expresses d'Artherion, lequel m'a enfermé dans une maison paumée au milieu de Teldrassil.

Bon, comme tout le monde, je suis née de l'union d'un elfe et d'une elfe, rien de formidable en somme. Enfance paisible, étude douloureuse, premier copain à 16 ans, première rupture à 16 ans, premier tué à 17 ans. Pour rentrer plus dans les détails, mon père était un druide, où un truc dans le genre, mais mère une elfe au foyer. Le paternel aurait bien voulut que j'embrasse la même voie que lui, alors que j'étais plutôt attirée par la voie des armes. Méditer pendant 20 ans sur la nature et l'équilibre de celle-ci, très peu pour moi.

Cette différence d'opinion a été la cause de nombreuses prises de bec entre lui et moi. Finalement, j'ai finit par prendre mon balluchon et m'engager dans l'armée, ça devait être vers mes 20 ans. Après des débuts difficiles, j'ai réussis à m'imposer comme une guerrière reconnue par mes paires et, sitôt le diplôme en poche, aie désertée pour aller rouler ma bosse sur le continent. Mes aventures sont diverses et variées, mais j'ai surtout bossée comme mercenaire, parfois comme tueuse à gage, mais la subtilité requise pour ce métier n'était pas trop mon fort. Apparemment, charger la victime au milieu d'une rue bondée, ça le fait pas.

Au cours de ces péripéties, j'ai vaguement entendue parlé de la guerre contre le Roi Liche. J'avoue m'y être intéressée un court temps, mais ça payait pas assez. Aussi, pendant que Tirion et sa bande de pote allaient poutrer du fléau, je restait en Azeroth et continuait tranquille mon petit commerce.

Au retour des "héros", j'ai fait la connaissance d'Artherion, un chevalier de la mort désabusé par la victoire contre le Roi Liche. Son seul but était de le tuer, maintenant que c'était chose faite, il n'avait plus aucun objectif. Son souhait était de mourir, mais quand on est déjà mort, c'est pas chose facile. Je lui ai proposé de s'associer à moi, après tout, quand votre objectif c'est l'argent, vous n'en avez jamais assez. Il a accepté et notre collaboration à ainsi débuté.

Ca roulait pas mal au début, jusqu'au moment où il a commencé à me bassiner avec un truc qu'il appelait "code de l'honneur". Un machin infâme où faut défendre la veuve et l'orphelin, pas de problème là me direz vous, mais sans ce faire payer! Le sommet de l'horreur.

Et si je me retrouve aujourd'hui enfermé dans le trou du cul de Teldrassil c'est parce que môssieur Artherion a décidé que combattre Aile de Mort était la chose à faire pour me racheter auprès de la société, mais qu'avant d'aller faire un ravalement de façade à l'autre cinglé de piaf, il exige que je rédige mes mémoires afin de laisser une trace de mon passage sur cette terre et pour montrer au monde que, si je venais à mourir, mes dernier actes auraient été ceux d'une personne prête à se sacrifier pour sauver l'avenir du monde.

Aussi, que ce soit bien claire, j'en aie rien à foutre d'Aile de Mort, je me contrefous de l'avenir du monde, je ne pars dans cette guerre que sous la contrainte, et à la première occasion, je tue Artherion et je me tire de ce merdier.

Braíse."


- Ca manque singulièrement de poésie,remarqua Artherion

- Tu sais où tu peux te la mettre ta poésie? Répliquais je d'un ton mordant.

Il sourit un court instant puis repoussa mon feuillet. Se levant, il gagna la porte et l'ouvrit. La brusque entrée de la lumière du soleil me fit cligner les yeux.


- Tu recommences Braíse, et tente de faire quelque chose de moins... folklorique.

Sur ces mots, il me sourit une dernière fois et sortit en refermant la porte. J'entendis la clé tourner dans la serrure.

- Artherion, sale enfoiré, ouvre cette porte immédiatement, où je te jure que je t'enfonce ma lame dans le...

Un grand éclat de rire noya la fin de ma phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 8
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   Lun 27 Juin - 19:47

salut braise
je t'invite a contacter un de nos officiers en ligne afin de procéder a ton guildage ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://egide.guildealliance.com
Braíse

avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 26
Localisation : Kowabunga!

MessageSujet: Re: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   Mer 29 Juin - 10:33

Merci de m'accepter parmis vous Smile

Je vous contacte dès que je me connecte en jeu (soit après la Maj :p)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Candidature]Braíse, war tank spé protec, nounou de Telayl et Atsuna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neovartis/DK dps impie/tank givre
» Mordre du Tank à Vapeur ?
» Tank a Vapeur
» Tank à vapeur plastique?!
» sort sur le tank a vapeur

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Egide :: Les Communs :: Le Bureau du Recrutement-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: